Fête de la musique 2023 Questembert Kistreberzh Qhitembé

« Fête de la musique » en Breton donne « Gouel Sonerezh » et en Gallo « Feyte de la muziqe »

Nous vous donnons rendez-vous le 30 juin sous les halles pour célébrer ensemble toutes les musiques ! Professionnels et musiciens amateurs de la région se produiront sur les 6 scènes installées dans le centre-ville de la commune. Cette programmation éclectique au cœur de Questembert ravira les amoureux de la musique et de la fête. Des buvettes seront tenues par des associations afin de faire de cette soirée populaire un moment convivial et festif !I

Il y aura 7 scènes dont 1 scène ouverte & des concerts dans les bars.

La programmation

● CHORALE & ÉCOLES
‣ Chapelle Saint Michel
19 h 30 : Ecole de musique municipale
20 h 00 : Ecole de musique du Camber
21 h 15 : Chorale Mosaïque

● SCÈNE ACOUSTIQUE
‣ Jardin Belmont
20 h15 : Ecole de musique municipale
21 h 30 : Y’a cor 10 filles à Questembert
22 h 15 : Vaguement La Jungle

● GRANDE SCÈNE
‣ Place Louis Herrou
20 h 15 : Les Bateliers de Célac
21 h 15 : Steel Dream
22 h 15 : Vincent Bloyet Solo
23 h 30 : Paréo Dolly

● FEST-NOZ
‣ Sous les Halles
19 h 30 : Ecole Notre-Dame, Le Camber et Andon
22 h 30 : Ferzae
23 h 30 : Kergallo

Programmation Le Camber

● SCÈNE DANCE
‣ Place du Marchix
DJ Ritchie & Mathis

Programmation Radio Arc en ciel

● SCÈNE TECHNO
‣ Place du Général de Gaulle
Techno

● SCÈNE OUVERTE
‣ Place de la Libération
Dès 20 h 30
Pour participer, contactez l’association Kalon au 07 61 78 03 40

Sous les Halles, vous y retrouverez du Fest-Noz avec Le Camber
A partir de 19H45 vous retrouverez le groupe de chants en breton de Andon.

Au programme dans les bars :

  • Le Vincennes : Tribute to Rage Against the Machine avec Sheep Rebellion
  • Le Tandem : Klezmer avec Grasse Mat Project.
  • Hop session : Fusion Hip Hop avec Electric Brotha’hood
  • O’Baroque : DJ et Pole dance.

À partir de 19 h 30 des buvettes présentes dans la ville
Fin de la musique à 1h du matin.

Qu’est ce que la fête de la Musique ?

La Fête de la Musique a été fixée à une date unique et symbolique, jour du solstice d’été. Grand événement pop gratuit ouvert à tous les musiciens, amateurs ou professionnels de tous niveaux, il célèbre la musique live et met en lumière l’étendue et la diversité des pratiques musicales et de tous les genres musicaux. Il s’adresse à tous les publics et permet de familiariser petits et grands avec toutes les expressions musicales de toutes les conditions sociales.

Depuis sa fondation en 1982, les communautés rurales et les villes grandes, moyennes et petites ont investi pour faire de la journée un moment privilégié, expression de toute la vie musicale et reflet de sa vitalité intemporelle. Depuis 1982, de multiples réseaux ont été mobilisés.

En aidant à découvrir de nouvelles expressions musicales, des équipements sociaux et culturels et des associations locales. Scènes de musiques actuelles, succursales du grand magasin Printemps à Bourges, écoles de musique, conservatoires, institutions musicales, associations, musées, hôpitaux, communes, radio, télévision, salles de concert, café musique, entreprises publiques ou privées organisent leur propre rencontre musicale.

Les énergies des personnes mobilisées chaque année apportent une part fondamentale de spontanéité et l’attrait de la joyeuse transgression à cette journée si particulière.

40 ans de fête

2022 marque le 40e anniversaire de l’événement, qui a été bien accueilli par le public. Une date symbolique qui prouve sa pérennité, son ancrage dans le paysage culturel des mélomanes en France et dans le monde. Cette édition nous donne l’occasion de revenir sur l’essentiel du festival, en insistant sur les principes de sa création : un événement festif, populaire et spontané pour tous les publics, visant à mettre en lumière et à promouvoir la pratique amateur.

Histoire de cette fête

En octobre 1981, le ministre de la culture Jack Long nomme Maurice Fleury directeur du département musique et danse. Maurice Fleuret utilise ses réflexions sur la pratique musicale et son évolution pour jeter les bases d’un nouveau concept : « La musique est partout, le concert est partout » ! Il évoque une « révolution » dans le domaine de la musique, qui tend à réunir tous les genres – sans hiérarchie de genre ni d’origine – dans une recherche commune de ce qu’il appelle « un son plus authentique, intime et éloquent que l’art, libérateur , enivrant, étourdissements ».

En 1982, une grande enquête sur les pratiques culturelles françaises par la Direction de la recherche du ministère de la Culture révélait que 5 millions de personnes, dont un jeune sur deux, jouaient d’un instrument de musique, alors que les événements musicaux organisés jusqu’à présent ne concernaient qu’un petit nombre de Français. De ce fait, Jack Lang, Christian du Pavillon, l’architecte et scénographe, membres de son cabinet et Maurice Floret en ont déduit que le paysage de la pratique musicale française restait à découvrir. Ils ont donc imaginé un grand événement pop où tous les musiciens pourraient s’exprimer et se faire connaître. Le 21 juin 1982, jour symbolique du solstice d’été est le jour le plus long de l’année dans l’hémisphère nord, et c’est ainsi que la première Fête de la Musique est lancée.

Le résultat dépasse toutes les espérances. Des milliers d’initiatives ont lieu dans toute la France. Les musiciens s’installent partout dans les rues, les squares, les kiosques, les cours, les jardins, les gares, les places, etc., et des milliers de personnes déambulent dans la rue jusque tard dans la nuit, dans une atmosphère bon enfant.

Fête de la Musique 2023
Note post

Rendez-vous le dimanche 25 février 2024 pour les selections Kan ar Bobl de Questembert/Kistreberzh/Qhitambé, avec stages de chants en breton...plus d'informations et inscriptions en suivant le lienKan ar Bobl 2024
+